Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
5 février 2012 7 05 /02 /février /2012 20:12

Adresse : rue du relais 57/61 à 1050 Ixelles

 

Date d’ouverture : 05/08/1938

Date de fermeture : 06/07/1966

 

facade1960_2_relai57-ACXL.jpg

L’histoire classique d’un ciné de quartier.  Il commence sa vie en 1938 avec la construction d’une simple salle avec une habitation à l’étage sur un terrain nu.  La salle est de style classique. Un large auvent descend du trottoir vers une batterie de 5 portes vitrées surmontées d’un grand panneau publicitaire.  La partie droite de l’entrée est plus profonde et contient la caisse.  La décoration est assez simpliste, de grands dessins sont dessinés sur les murs.  En 1966, il sera transformé en auditoire pour l’ULB, depuis il survit comme supermarché.

 

  Contrat Creative Commons
Cette création par 7ARTLA asbl est mise à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Paternité - Pas d'Utilisation Commerciale - Pas de Modification 2.0 Belgique.

Repost 0
Published by webmaster - dans Ixelles
commenter cet article
9 janvier 2012 1 09 /01 /janvier /2012 20:19

 

imagesCAWYJFQW

 

En vue d’une prochaine exposition consacrée aux salles de cinéma à Bruxelles nous recherchons :

 

·         Des personnes qui ont une histoire, une expérience, un souvenir ou une anecdote à raconter sur une ou des salles de cinéma, sur un film, sur une avant-première ou un gala auxquels ils ont participé.

et/ou

·         Des personnes qui disposent de documents sur des salles de cinéma : programmes, photos, publicités, tickets, articles de journaux, films…

 

René nous raconte : "Je vais tenter de rafraichir ma mémoire car l’évènement que je relate remonte vers l’année 1953imagesCAUF3L3E.  J’habitais chaussée de Ninove , 519.

En face, des maisons et l’ imprimerie « Mairesse » ont été abattues et sur le terrain les travaux de construction du cinéma Le Prince débutèrent.

A l’ouverture de la salle de projection les habitants du quartier furent conviés à la première.  Beau succès de foule pour une salle de cinéma de quartier…

Ce cinéma était géré par les propriétaires du bâtiment qui avaient leur résidence à l’étage.

Au guichet , dès l’ouverture on trouvait Madame et comme contrôleur Monsieur…"

 

 

 

  

Nous souhaitons établir une base de données des souvenirs des salles de cinéma à Bruxelles.

 

Les personnes intéressées peuvent prendre contact avec l’association "7ARTLA" :

par mail : 7artla@gmail.com

ou

en complétant le formulaire de commentaire sur cette page.

 

ouvreuses-avec-actrice.jpg

Repost 0
Published by webmaster - dans INFO 7ARTLA
commenter cet article
24 décembre 2011 6 24 /12 /décembre /2011 14:41

voeux2012.jpg

Repost 0
Published by webmaster - dans INFO 7ARTLA
commenter cet article
18 décembre 2011 7 18 /12 /décembre /2011 17:34

Adresse : avenue Louise 35 à 1060 Saint-Gilles

 

Date d’ouverture : 12/12/1911

Date de fermeture : 20/01/1991

 

Une première salle était connue, dès le début du siècle sous le nom de HIGH LIFE et gérée par le célèbre propriétaire de  l’époque Louis Aebly (propriétaire également du CAPITOLE voisin).  La salle est perpendiculaire à l’avenue Louise.  En 1936, les architectes A. &Y. Blomme investissent les lieux et donnent de l’éclat au lieu.  Le nom change pour devenir le STUDIO LOUISE.   L’accès au balcon se fait par un escalier depuis le hall.  Le plafond devient plat et la façade plus sobre.   Ces transformations donnent à la salle une décoration épurée et réduite à l’essentiel.  En 1939, il devient le CINE VOG.  En octobre 1952, Henry Fol reprend la salle du CINÉ VOG et la rebaptise VENDÔME.    Dans la foulée,  il inaugure sa salle "Club", la plus jeune salle-pilote dans le circuit des salles d'exclusivité de la capitale. Quelques mois après son ouverture, le VENDÔME consacre tout le mois de juin 1953 aux meilleurs films anglais de l'époque. La Reine Elizabeth préside lors de la Première du film de Laurence Olivier, "Elizabeth II, Queen of England", pour le gala d'ouverture de ce Festival

Monsieur Fol défend, dès ses débuts, un cinéma plus intimiste et de qualité.  En 1977, la morcellisation des salles l’atteint et l’unique salle de l’époque sera divisée en 4.  Visionnaire et attentif aux nouvelles technologies, Henry Fol équipe ses 4 nouvelles salles du confort maximal et d'un niveau sonore automatisé (le son est maintenu au même niveau qu'il y ait 2 ou 200 spectateurs).  C’est Sophia Loren qui sera la marraine du VENDÔME, un an avant l’ouverture du complexe City 2 et du cinéma UGC (8 salles).  Le début des années 90 voit apparaître la flambée des loyers dans le quartier Louise et le Vendôme n'y survit pas. Il joue sa dernière séance le 20 janvier 1991.  Peggy Fol et Roland Stichelmans refusent d'écouter le chant du cygne et démontent le matériel dans l'espoir de voir les écrans du VENDÔME  se rallumer dans un autre quartier de la ville.  Ce sera chose faite, quelques années plus tard lors de la fusion avec LE ROY à la chaussée de Wavre.

 

vendome-1936.jpg 

 

 

 

 

vendome 

 

 vendome-1936-b.jpg

 

  Contrat Creative Commons
Cette création par 7ARTLA asbl est mise à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Paternité - Pas d'Utilisation Commerciale - Pas de Modification 2.0 Belgique.

Repost 0
Published by webmaster - dans Ixelles
commenter cet article
4 décembre 2011 7 04 /12 /décembre /2011 20:29

LE MARNY

 

Adresse : Place Flagey 5 à 1050 Ixelles

 

Date d’ouverture : 22/11/1948

Date de fermeture : 1974

 

 

L’histoire est simple.  En 1948, le propriétaire, Monsieur Weckx construit un immeuble d’appartements avec un cinéma en sous-sol.  La caisse est au centre d’un vaste hall intérieur, la salle prolonge ce hall.  La cabine de projection est au 1er. étage à hauteur du balcon.  Une salle de réception est construite derrière la salle de cinéma.  La fin de l’aventure cinématographique se fera en 1974.  Dans les années 1980, il sera transformé en théâtre et deviendra le théâtre « Marny ».

 

marny-1950.jpg

 

marny-2000.JPG 

 

 

  Contrat Creative Commons
Cette création par 7ARTLA asbl est mise à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Paternité - Pas d'Utilisation Commerciale - Pas de Modification 2.0 Belgique.

 

 

 

Repost 0
Published by webmaster - dans Ixelles
commenter cet article
2 décembre 2011 5 02 /12 /décembre /2011 17:15

  CINEMA ARENBERG  COMMUNIQUE DE PRESSE - PERSBERICHT

 

Le Cinéma Arenberg fermera définitivement ses portes ce dimanche 4 décembre 2011.
Trente neuf mille signataires de la pétition, une carte blanche de soixante personnalités du monde de la culture, des milliers de messages de soutien et de solidarité venant du monde entier... Aucune, aucune de ces initiatives ne s'est révélée suffisante pour empêcher la perte d'une institution culturelle bruxelloise presque trentenaire.
L'heure n'est plus aux commentaires. Il faut laisser du temps au temps pour tirer les leçons de cette aventure qui fut difficile, tous les jours, mais également extraordinaire. C'est le moment de travailler à la ‘reconstruction' en soufflant sur les braises encore chaudes, et surtout ne pas les laisser s'éteindre !
Le projet de ‘centre culturel cinématographique' du Cinéma Arenberg devra emprunter des chemins compliqués, incertains peut-être, mais il ne sera absolument pas abandonné.
L'asbl Cinédit qui a porté toutes les animations, les projets pédagogiques, les démarches d'éducation permanente, le festival Ecran Total et le cœur de l'activité de programmation quotidienne du Cinéma Arenberg va s'inventer un futur afin de pas perdre un savoir-faire reconnu et de pouvoir poursuivre son engagement dans l'action culturelle.
Dans le cadre d'un projet de "régie culturelle", Cinédit développera ainsi un partenariat initié depuis deux ans avec l'asbl Indications, un service de jeunesse qui propose des activités et des publications qui permettent aux jeunes de développer leur esprit critique et de s'initier aux différents langages artistiques. Les activités de Cinédit et d'Indications concerneront à la fois les secteurs de la jeunesse et de l'éducation permanente dans une perspective d'éducation aux media et d'émancipation par la Culture. Les écoles, les associations, les centres culturels, les secteurs pédagogiques des cinémas d'art et d'essai seront partenaires. Le rapprochement des deux structures permettra de maintenir et de développer les activités organisées par Cinédit avec l'ensemble de ses collaborations en place depuis des années.
La Ministre de la Culture de la Fédération Wallonie-Bruxelles s'est engagée à soutenir les promoteurs de cette démarche d'action culturelle qui contribuera à fédérer, au-delà de ses fondateurs, de nombreux acteurs de la vie culturelle bruxelloise.
Que tous les amis, habitués, cinéphiles jeunes et moins jeunes, visiteurs occasionnels, partenaires du Cinéma Arenberg ainsi que tous les signataires de la pétition soient chaleureusement remerciés pour leur soutien et leur fidélité, ils furent un soutien moral et une promesse que l'avenir du projet Arenberg dans d'autres lieux est encore possible !

Repost 0
Published by webmaster - dans INFO 7ARTLA
commenter cet article
27 novembre 2011 7 27 /11 /novembre /2011 20:29

STE CROIX – MARIE JOSEE – CLAUDIA – REGENT  

Adresse : rue des cygnes 25 à 1050 Ixelles

 

Date d’ouverture : 1913

Date de fermeture : 28/02/1969 ou 06/03/1969

 

 

En 1913, la propriété de l’époque est transformée en une salle en trapèze avec un balcon.  On connaît à l’époque sous le nom de CINEMA SAINTE CROIX (1913-1918). 

Après la 1ère. Guerre, il change de nom pour devenir le MARIE JOSEE(1918-1930).  Le cinéma MARIE JOSEE est une salle de quartier classique pour l’époque.  Les guichets, presque à front de rue,  donnent sur des portes vitrées.  Immédiatement passée les portes, la salle se déploie derrière. 

En 1931, il rechange de nom pour le CLAUDIA.  Dans les années ’50, la toiture sera refaite ainsi qu’une mise en conformité aux normes de l’époque. 

Il s’appellera désormais le REGENT.  Un porche donne sur une baie vitrée.  La caisse se situe de côté du hall.  La salle est un triangle avec un couloir au centre du parterre.  Les 2 escaliers donnent sur le balcon. La cabine se situe au 3ème étage  au dessus du balcon.  Le vide du balcon du REGENT est décoré d’une large coupole en staff.

Il cessera ses activités le 06/03/1969.

 

 

 

 

 

  Contrat Creative Commons
Cette création par 7ARTLA asbl est mise à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Paternité - Pas d'Utilisation Commerciale - Pas de Modification 2.0 Belgique.

 

 

 

Repost 0
Published by webmaster - dans Ixelles
commenter cet article
13 novembre 2011 7 13 /11 /novembre /2011 20:29

BÉRIOT – ASTORIA – MONTY  

 Adresse : rue du collège 28 à 1050 Ixelles

 

Date d’ouverture : 1910

Date de fermeture : 1983

 

 

La première salle accueillit, en1885, la fondation de la Ligue Ouvrière d'Ixelles. 

Un café théâtre s’ouvre en 1907, LE KRUGER.  IL devient le BERIOT en 1910 en l’honneur du célèbre violoniste de l’époque Charles Bériot, mari de la célèbre cantatrice La Malibran qui avait son hôtel particulier non loin de la salle : l’actuelle Maison Communale de la place Fernand Coq.

Plusieurs noms se retrouvent pour cette salle dans les archives : KUURSAL,   

A l’époque, la salle est de style classique. Elle est traditionnellement pourvue d'un café et d'une tabagie.  Elle présente un balcon en U et un décor mi art nouveau, mi-Louis XVI.  En 1935, l’architecte G. Rousseau lui donne ses lettres de noblesse avec des  transformations art déco.  Sous le nom d’ASTORIA (1928-1946), l’entrée est vaste et  la caisse dans l’axe.  La partie centrale était surmontée d’un auvent et d’un panneau publicitaire.  De chaque côté de l’entrée, une vitrine invitait les spectateurs à découvrir les photos des films à l’affiche. Le Parti libéral y organisa en 1936 une grande réunion sur le thème "Ni Rex,  ni Moscou".  Après la 2ème. Guerre, il changera de nom au profit du MONTY (Le surnom du Maréchal anglais vainqueur de la bataille d’El Alamein, le général Montgomery).  Dans les années ’80, le balcon est transformé pour donner une salle supplémentaire.  Le cinéma, repère d’une faune diverse et variée, vivote tant bien que mal. 

 

 

 

monty-1953.jpg

 

 

En 1984, il sera fermé pendant quelques mois, le temps d’une petite restauration sommaire.  Il terminera sa vie avec une programmation résolument nostalgique et de type ‘ciné-club’.

La programmation revenait au distributeur Cinélibre qui en avait fait un cinéma d’art et d’essai pour y diffuser des films rejetés du circuit commercial classique.  L’ambiance était au rendez-vous mais pas toujours récompensée par le public.  En 1987, Claude Diouri, la cheville ouvrière du STYX, entre dans le jeu de la sauvegarde de la salle.  Son projet d’ouverture du  complexe ZENITH (4 salles avec 620 fauteuils, un piano-bar, une brasserie et un bar américain) ne verra malheureusement pas la lumière du jour.

 

 

 

 monty_2011.jpg

 

  Contrat Creative Commons
Cette création par 7ARTLA asbl est mise à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Paternité - Pas d'Utilisation Commerciale - Pas de Modification 2.0 Belgique.

Repost 0
Published by webmaster - dans Ixelles
commenter cet article
1 novembre 2011 2 01 /11 /novembre /2011 14:21

Nous recherchons des infos sur l'énigme suivante:
 .
Monsieur Zygmunt ou Sigismond de MOKRZECKI. (Né à Vilnius 01/07/1858) aurait été propriétaire ou exploitant d'une salle de cinéma à Bruxelles ou communes avoisinantes et ce, dans les années 1905 ou 1907(un peu avant, un peu après ?)
 
Nous cherchons le nom de cette salle?

 

Merci à ceux ou celles qui pourraient nous aider.

Repost 0
Published by webmaster - dans INFO 7ARTLA
commenter cet article
15 octobre 2011 6 15 /10 /octobre /2011 17:53

Chers amis des cinémas bonjour,

J'ai le plaisir de vous annoncer mes visites guidées de magnifiques anciens cinémas de style art déco et art nouveau, dont les 2 premiers rarement ouverts ou public:


L'Albert Hall à Etterbeek
dimanche 16/10 de 12h à 17h30 (en continu, sans réservation)

Le Plaza à Bruxelles
samedi 22/10 de 14h à 17h30 (!sous réserve!)

L'Aegidium à Saint-Gilles

samedi 29/10 et dimanche 30/10 de 13h à 16h30 (en continu, sans réservation)


Toutes les infos détaillées (prix etc.) et les dizaines d'autres lieux, dont de nombreux privés, sur www.voiretdirebruxelles.be.

Au plaisir de vous y voir,

 

Isabel Biver

Repost 0
Published by webmaster - dans INFO 7ARTLA
commenter cet article

Recherche Par Nom Des Salles

L'association 7Artla

Recherche Par Commune